Nos articles

11 juin 2018

La revanche des Soft Skills

Pourquoi nous avons dédié HLX au développement des Soft Skills et uniquement à ça!

LIRE L’ARTICLE
27 juillet 2018

Les « Beatnicks » du monde du travail

Une réflexion sur le démarrage d’une entreprise, les vertus de l’association, l’écoute de ses intuitions et l’anticonformisme… 

LIRE L’ARTICLE
29 août 2018

J’ai fait la sieste aujourd’hui 

Et vous, qu’avez vous rapporté de vos vacances hormis de bons souvenirs et un bronzage éphémère?

LIRE L’ARTICLE

Nous aimons, nous partageons

Une selection d’articles, en français ou en anglais, sur les Soft Skills dont nous vous recommandons la lecture.

You give yourself the permission and flexibility to integrate learning into your day as you see fit. And you’ll discover that learning doesn’t have to be a discrete activity that begins when a bell rings or a deadline looms. Instead, learning is more like a regular exercise routine you voluntarily do on your time schedule.

Forbes.com

image Getty through Forbes.com

A report from the McKinsey Global Institute outlined the skill sets workers will need in order to retain an edge by 2030, when they’ll be competing with AI and automation. Skills related to basic cognition and physical and manual labor will be pushed aside as tech fills their positions, with greater emphasis placed on technological, social, emotional and higher cognitive skill sets.

Forbes.com

image Getty through Forbes.com

Soft skills are not as soft as you think.

We hear a lot about the looming technology skills gap in the Asia-Pacific, but a trend you may not have heard about is the rise of tech jobs requiring soft skills

BusinessTimes.com

La formation des cadres se concentre aujourd’hui sur le savoir-faire, alors que c’est la pédagogie du savoir-être qui suscite l’engagement et qui stimule l’efficacité des équipes.

Harvard Business Review

image Getty

Ils ne représentent parfois que 5% des salariés mais ce sont eux qu’il faut mobiliser.
Ces transformers recouvrent deux profils sociologiques très différents, mais complémentaires. D’un côté, il y a les ‘grandes gueules’. S’ils répondent spontanément aux appels à candidatures, il en va autrement de l’autre catégorie de pépites : les introvertis.

Harvard Business Review

image Getty 

Inutile de dépenser des sommes pharamineuses dans des séminaires sous les tropiques. Pour améliorer le travail en équipe, il faut partir des motivations de chacun.
Tant la confiance que des relations étroites comptent pour pouvoir collaborer, mais cela n’en constitue pas le socle. Elles découlent plutôt de la poursuite d’un but commun par un groupe d’individus résolus. Parvenir à lier la volonté de coopérer aux motivations d’individus tournés vers le succès, voilà la clé d’un travail collaboratif fructueux.

Harvard Business Review

image Getty

4 Reasons Why Empathy Is Good for Business
How this traditionally soft skill yields hard, bottom-line results for organizations big and small

Entrepreneur.com

image Getty